La lumière bénéfique

Aux temps millénaires

Les soins par la lumière colorée sont connus depuis la haute antiquité, l'utilisation des propriétés du soleil et des pierres précieuses faisait partie du panel thérapeutique des chercheurs et de la médecine exercée à l'époque par les druides, les chamanes ou encore les prêtres incas.

 

La médecine traditionnelle chinoise, ayurvédique et bien d’autres encore connaissaient l'impact de ces soins de lumière colorée sur la santé et s'en servaient pour leurs patients dans leurs pratiques quotidiennes.


Dans l’Egypte ancienne, à Gizeh, sept chemins partaient des pyramides pour mener à des lieux de soins appelés les temples thérapeutiques de la lumière du soleil. Chacun des temples était surmonté d’une coupole sertie d’une variété particulière de pierres précieuses (émeraudes, rubis, saphirs…) qui filtraient les rayons du soleil.

 

La salle était ainsi éclairée de la couleur correspondante rouge, verte,  bleue. Les patients étaient dirigés vers les salles en fonction des symptômes dont ils souffraient, ils étaient ainsi baignés de lumière colorée naturelle aux effets très bénéfiques sur leurs énergies et par conséquent sur leur santé.

La lumière colorée aujourd'hui

Les longueurs d'ondes de la lumière naturelle

Après le soleil, les pierres précieuses, les lampes à incandescence et les filtres de couleur, Colortherapie utilise aujourd’hui des moyens techniques performants pour diffuser la longueur d'onde au nanomètre près.

 

Les propriétés de la lumière colorée se trouvent dans le spectre de la lumière visible entre 400 et 800 nanomètres. Exactement située entre les rayons ultra violets et les rayons infrarouges, la lumière visible est une source de rayonnement captée par le vivant.


Les humains, les animaux et la nature vivent et se développent grâce à la lumière visible, sans elle pas de vie terrestre.
Colortherapie utilise à des fins thérapeutiques cette bande étroite de la lumière visible, les longueurs d'ondes de l'arc-en-ciel.